Ah ce qu’on est bien dans le bain de Pierre Roujon !

Pierre Roujon dans sa baignoire en fonte

«  Ah ce qu’on est bien dans son bain, on fait de grosses bulles, on joue au sous marin » chantonnait Henri Salvador.

Ah ce qu’on est bien dans son bain, cet adage célèbre est-il toujours vrai quand le bain, lieu d’intimité par excellence se retrouve soudainement projetté dans l’espace public : dans un métro station saint Placide, sur un quai de train gare de Lyon, au pied de l’Opéra Garnier, sur le pont des arts ou sur l’esplanade du Trocadéro  ?

C’est le pari audacieux que Pierre Roujon, jeune artiste émergent et iconoclaste, nous propose ! Après les célèbres photos de Serge Gainsbourg dans sa baignoire, Pierrot le fou de Godard dans sa baignoire, ou encore l’assassinat de Marat dans sa baignoire, c’est au tour de la très belle baignoire en fonte de Pierre Roujon de faire son entrée star et de marquer l’Histoire de l’Art.

Tout comme la baignoire des centurions romains dans les albums d’Astérix et Obélix, la baignoire parisienne de Pierre et de son équipe se déplace à travers la ville pour des sorties exceptionnelles qui sont autant de performances (performance physique bien entendu car la baignoire pèse 160 kilos et nécessite quatre porteurs musclés)  ou d’happenings qui viennent bouleverser la frontière privée/ publique.

La baignoire dans de la foule, suscite diverses  réactions:  la surprise, l’étonnement ,  l’incompréhension, l’ indifférence parfois, le fou rire, ou l’agacement.

L’artiste procède toujours de la même façon et chaque sortie laisse un souvenir de ce moment éphèmère grâce à  trois médiums : vidéo, photo et écrit. La vidéo a toujours trois angles, qui sont autant de points de vue une caméra, filmant les mouvements de déplacements subjectifs de la baignoire, une autre est fixée sur les gens, les badauds pour voir leur réaction, et la dernière enfin est un plan fixe, un peu comme un making off narrant l’ habillage et déshabillage de l’espace public par l’équipe.

Une série de photos immortalise les moments performances de sortie de la baignoire. Et enfin un carnet de bord illustré décrit précisement date par date toutes les sorties, les lieux, et ces happenings  heure par heure, minute par minute, seconde par seconde. 

Le travail de l’artiste est complet et tout est oeuvre d’art : les vidéos, les photos et les carnets qui sont autant de reliques et de témoins de ces happenings insolites.

Gardez l’oeil ouvert, il n’est pas impossible si vous êtes matinaux de croiser la baignoire de Pierre Roujon dans des endroits improbables. Le projet est un projet mobile, qui a vocation à s’exporter dans d’autres grandes villes d’Europe et du monde, soyez attentifs donc à cette baignoire globe trotteuse qui va c’est sûr faire parler d’elle ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s